La holding EUROTECHNICS

  • 2001 : Création de la holding EUROTECHNICS par M. Michel LECLERC pour acheter la société MECAFORM, entreprise située à Graulhet (81) et spécialisée en sous traitance mécanique et chaudronnerie.
  • 2002 : Le groupe KVERNELAND alors propriétaire de la société JEAN DE BRU à Carcassonne (11), propose à M. LECLERC un accord commercial avec la vente de l'entreprise (celui-ci ayant été pendant 15 ans directeur général de JEAN DE BRU). 
  • Mars 2002 : JEAN DE BRU fabriquant de machines agricoles intègre le groupe EUROTECHNICS.
  • 2003 : Une nouvelle société fabriquant des machines agricoles située dans les Deux-Sèvres (79) est achetée par EUROTECHNICS. Celle-ci se nomme SUIRE.
  • 2005 : Toujours dans le machinisme agricole, la société GOIZIN située en Charente-Maritime (17) rejoint le groupe
  • Octobre 2006 : Est créée l'entité EUROTECHNICS AGRI (basée dans les locaux SUIRE) pour comercialiser les machines fabriquées par GOIZIN, JEAN DE BRU et SUIRE.

 

Le groupe EUROTECHNICS emploie aujourd'hui 140 salariés.


 

 

 

GOIZIN, un savoir-faire éprouvé

Usine GOIZIN

 
  • 1942 : M. GOIZIN reprend l'affaire de son patron pour se spécialiser dans la machine agricole. La première charrue fut fabriquée à cette période : c'était une charrue vigneronne.
  • 1948 : Construction d'un atelier et un magasin d'exposition à AULNAY DE SAINTONGE afin de développer la commercialisation des matériels fabriqués.
  • 1962 : Développement de la production industrielle sous la marque GOIZIN.
  • 1968 : Abandon de la concession de matériels agricoles pour se consacrer uniquement à la production de charrues.
  • 1975 : L'entreprise emploie 95 salariés et agrandit son usine.

 

 

L'histoire JEAN... DE BRU

Usine JEAN DE BRU

 
  • L'origine de l'entreprise remonte au début du siècle dernier où un agriculteur, Monsieur Jean du domaine de "BRU" trouvait absurde d'élever et d'entretenir trop d'animaux de traits dont la seule nouriture nécessitait la culture de plusieurs hectares alors inutilisables pour la production.
  • Sans apport d'azote chimique, par simple préparation des sols à l'aide d'un cultivateur, on pouvait se passer de fumier et diminuer le nombre d'animaux de traits, économie non négligeable à l'époque. En brisant la structure du sol, par passage répétés et sans retourner la terre, on empêchait alors l'évaporation de l'humidité et l'on provoquait la fixation de l'azote. En 1906, Monsieur Jean fabrique donc artisanalement des appareils de pseudo-labour.
  • La fabrication industrielle des "cultivateurs Jean" débute en 1912 lorsque M. Jean s'installe avec 4 ou 5 ouvriers à Carcassonne et créer des appareils à traction animale, équipés de semoirs à la volée.
  • Malgré le premier conflit mondial, l'usine se développe rapidement. En 1917 lorsque M. Jean achète un local plus grand dans lequel il restera jusqu'en 1960, avant d'occuper le site actuel dans le quartier de l'Estagnol : la société JEAN DE BRU est née.
  • En janvier 1999, JEAN DE BRU intègre le groupe KVERNELAND (Norvège), leader dans le machinisme agricole.
  • En février 2002, JEAN DE BRU est rachetée par le groupe EUROTECHNICS et depuis octobre 2006, JEAN DE BRU a retrouvé son identité propre sur le marché de l'agroéquipement.
  • En 2009 les produits de la marque JEAN DE BRU sont commercialisés par EUROTECHNICS AGRI.

 

 

SUIRE en expérience et en dates

Usine-SUIRE

 
  • 1889 : M. SUIRE s'installe à la forge de SAINT AUBIN DU PLAIN située dans le bourg.
  • 1920 : Démarrage de l'activité commerciale et de la fabrication.
  • 1976 : Création d'une unité de peinture et d'expédition dans la Z.I. à l'endroit actuel où se situe l'entreprise aujourd'hui.
  • 1994 : Agrandissement des bâtiments en Z.I., s'installent des robots de soudure et une nouvelle chaîne de peinture.
  • 2000 : Agrandissement des bâtiments en Z.I. , et l'usine déménage du bourg dans la Z.I. avec un aménagement de bureau d'étude.
  • 2003 : Reprise par le groupe EUROTECHNICS.
  • 2009 : Commercialisation des produits de la marque SUIRE par EUROTECHNICS AGRI.